Les manifestations du festival 2020 sont reportées en novembre 2021. Le site est en cours d’actualisation.
Nous vous proposons de découvrir « Afrotopique », un podcast pour dessiner le futur de l’Afrique.
Ces rencontres multiples permettent de découvrir des expressions d’artistes africains. Elles sont parrainées par l’écrivain malgache Raharimanana et sont organisées par le Réseau Afrique 37 (collectif départemental des associations de coopération avec l’Afrique).

Éditorial de Raharimanana

Un pari. Sur l’avenir, l’art, le partage et la circulation des pensées. Que malgré la pandémie, il nous faut maintenir la flamme et l’envie. Cette crise nous a confortés sur la nécessité de vivre ensemble. Plus que jamais, nous devons nous ouvrir aux autres, continent, pays, région, culture. Maintenir le festival, c’est être solidaire avec les artistes qui subissent fortement les effets de cette pandémie. Sans public que sont les artistes ? Sans artistes, comment continuer à enseigner, apprendre, découvrir ?
Autour de l’écrivain Mohamed Mbougar Sarr, interroger alors l’art, la pensée et la cosmogonie, ou comment se tenir au monde et renouveler nos visions ? L’irrigation, les influences, la tectonique des expériences. Quelle est la place du vivant ? Quelle ville rêver bientôt ? Des sujets à découvrir avec nos invités, Sénamé Koffi Agbodjinou, Dénètem Touam Bona, Ananda Devi et Severine Kodjo-Grandvaux.

L’Algérie des générations sera présente, avec Yahia Belaskri et Adlène Meddi, romanciers et journalistes. Quel est ce futur qu’annoncent ces temps si complexes ?
Afrique-Caraïbes, les Grands Récits des femmes avec Gaël Octavia, Yala Kisukidi, Hemley Boum, Maboula Soumahoro. Quelle mémoire et quel féminisme dans ce chaos de l’histoire africaine et transatlantique ?
Au café des femmes,
avec Hemley Boum, on partira sur la réflexion : « Mal nommer les choses, c’est rajouter aux malheurs du monde ». Christina Goh, animera un débat :« Voix de femmes : quelles réalités africaines pour quel état du monde ? » Nous suivrons le destin d’une mère célibataire dans le beau film Haingosoa d’Édouard Joubeaud. Les femmes marqueront cette édition d’une empreinte forte. Des films : Kongo, Résistants du 9e art, Le père de Nafi…

Des expositions : Le bois dans tous ses états, Les Portraits d’auteurs (de nos invités de l’édition 2018). Fidèle à ses traditions, le festival proposera des contes, des rencontres et des ateliers en milieu scolaire. Parmi les spectacles nous aurons One Poet show, de Souleymane Diamanka à Langeais, Soonoo, théâtre jeune public de la Cie SoaZara à Luynes et Joué-lès-Tours, ou encore Electric Vocuhila au Temps Machine.
En fil conducteur, la troupe togolaise AFUMA, superbes artistes sur échassiers, sillonnera les villes et espaces du festival. Bien d’autres rencontres, expositions, films sont consultables dans le programme du festival. Merci à nos partenaires fidèles, la Région Centre Val de Loire, Centraider, les villes de Joué-lès-Tours, Tours, la Fondation du Crédit mutuel pour la lecture, la Fondation SNCF, la DRAC, les Communauté de Communes Touraine Val de Vienne, Touraine Vallée de l’Indre, Chinon Vienne et Loire, les villes de La Riche, Langeais, Chinon, Saint-Pierre-des-Corps, Amboise, Rivière, Monts, Luynes.

ON EST LÀ. ON EST ENSEMBLE.
Raharimanana, parrain du festival

La 9ème édition du festival se déroulera à partir du vendredi 15 octobre 2021 dans le département d’Indre-et-Loire
Dans le cadre de ce festival 2021, nous accueillerons la troupe togolaise Afuma, superbes artistes circassiens sur échasses. Nous avons besoin de vous !  La campagne de financement participatif  Hello Asso