Temps fort du festival

Samedi 1er et dimanche 2 décembre 2018
Joué- Lès- ToursEspace Malraux

EXPOésie sonore
Imaginée par Albert Morisseau Leroy et Marc Alexandre Oho Bambe, du collectif On a Slamé Sur La Lune,  l’EXPOésie Sonore 120 BPM-Battements Pour le Monde, est une installation artistique qui donne à entendre et ressentir le pouls du monde dans la voix et l’imaginaire de poètes et poétesses des cinq continents. Phrases étincelles, langues diverse, mots d’ombre et lumière, verbe haut, verbe beau, verbe fort. Puissance créatrice, énergie de vie.

Nestor Da : exposition photos

Samedi 1er décembre 2018
Après midi  : Lectures/animations pour les enfants par Livre Passerelle

14h30 – Mise en voix d’hainteny, poèmes malgaches, par des élèves du lycée Grandmont Tours (restitution d’ateliers d’écriture menés par Johary Ravaloson)
15 h  Regards croisés sur les Imaginaires de l’Océan indien
Rencontre entre l’auteur malgache Johary RAVALOSON et l’auteur Comorien Ali ZAMIR – Modérateur : Mélissa Plet-Wyckhuyse de Radio Campus
En partenariat avec « La maison des Écritures de Neuvy-Le-Roi » 

A partir de 16 hAteliers : percussions avec des artistes du Burkina Faso : percussions avec Emilien Sanou, confection de marionnettes avec les Grandes Personnes d’Afrique, batik avec Zem.

16 hDéambulation des Grandes Personnes d’Afrique

16 h 30Tant, la partition des mots
Poèmes inédits de Raharimanana
Musique interprétée et choisie par les élèves de l’école de Musique de Joué-lès-Tours. Restitution d’un atelier mené par Raharimanana à l’école de musique de Joué-lès-Tours. Comment la sonorité du mot constitue-t-elle un point de départ et une base pour la création littéraire et scénique ? Amener les élèves aux frontières de l’écriture et de l’oralité, de l’improvisation et de la fixation.

17h15 – Afrique, terre d’avenir pour le pluralisme des médias ?
Séance slam avec Afrikan’Da (Burkina Faso)
Introduction du débat : Charles Fournier délégué à la Transition écologique et citoyenne et de la coopération, vice-président Région Centre Val de Loire  (à confirmer)
Débat animé par Dominique Gerbaud avec Abdourahman Waberi, Loïc Hervouet, Esteban Pinel …

19 h 30Avant scène proposée par Jazz à Tours entrée libre

20 h 30 –  Concert lecture : Paroles pour chant Création. Co-production : Festival Plumes d’Afrique, Espace Malraux Joué-lès-Tours, Compagnie SoaZara, en partenariat avec France Média Monde (RFI) et Radio Campus.
Billetterie : 02 47 53 61 61 (entre 13 et 26 €)
Textes et voix de : Alexandre Oho Bambe, Souleymane Diamanka, Kossi Effoui, Soeuf Elbadawi, Isabelle Fruleux, Wilfried N’Sondé, Raharimanana, Felwine Sarr.
Chant et écriture, les mots qu’on sonne, les mots récits, les mots-récitals, frontières du dit et du chanté, du raturé et du crié, de l’esquissé au murmuré. Momento des maux à redire en notes d’espérance, et la joie toujours à psalmodier, à déclamer, slamer, réciter, l’Afrique écrit, l’Afrique chante.
Des auteurs qui disent, leurs propres textes, évoquent, chantent, slament le monde, leur continent, leur pays, et nous touchent en plein cœur.
En soutien musical, Tao Ravao et son groupe (dernier album, Au bout du petit matin, hommage à Aimé Césaire) nous emmèneront sur les sentiers de l’afro-blues, de l’Océan Indien aux Antilles, et l’Afrique au centre.

Dimanche 2 décembre 2018
10 h 30Repenser les partenariats avec l’Afrique : Réalités et attentes des sociétés civiles africaines ? Felwine Sarr,  Raharimanana…
En partenariat avec la Commission Afrique de Centraider, Réseau de coopération  et de solidarité internationale  en région Centre- Val de Loire

14 h : Déambulation des Grandes Personnes d’Afrique

Après midi : Lectures/animations pour les enfants par Livre Passerelle
Ateliers : percussions avec des artistes du Burkina Faso : percussions avec Emilien Sanou, confection de marionnettes avec les Grandes Personnes d’Afrique, batik avec Zem

14 h 30  – Scansion et écriture, partenariat RFI, Radio Campus Tours
Avec Souleymane Diamanka, Capitaine Alexandre, Soeuf Elbadawi, Kossi Efoui. Animé par Yvan Amar (Radio France Internationale).Dimanche 2 décembre – 14 h 30 Espace Malraux – Joué-Lès-Tours
Scansion et écriture, le temps de la solitude et du partage
Alternance de débats et de performances Table ou scène ? Table de l’écrivain. Scène de l’artiste. Qu’est-ce qui se joue dans la solitude de l’écriture ? Pourquoi ce désir de scène ? Des auteurs et des slameurs africains débattent de la nécessité de dire et de porter la voix.

16 h – Un monde accueillant, Plumes d’Afrique reçoit des invités exceptionnels.
Frères Migrants, Patrick Chamoiseau, introduit par une lecture d’Isabelle Fruleux (5mn)
Prix Goncourt 1992 avec Texaco, Patrick Chamoiseau n’a de cesse de creuser son œuvre et sa réflexion dans la traversée de nos vies et de nos mémoires. Issu d’un peuple créé par la traite négrière, l’auteur dépasse l’Histoire pour construire une humanité attentive à toutes les manières d’être au monde, c’est ainsi qu’il a commis ce manifeste pour le Droit poétique d’aller-venir et de dévirer de par (tous) les rives. Une parole essentielle dans cette période agitée par la question de la migration.
Afrotopia, Felwine Sarr, introduit par une lecture de Souleymane Diamanka (5mn).
Nommé par le Président de la République pour une étude sur la restitution des œuvres d’art Africain, Felwine Sarr est écrivain, essayiste, économiste, musicien. Auteur d’Afrotopia, il décrit une Afrique capable de proposer une approche du monde apaisée et accueillante, à l’opposé de la course à la performance de nos sociétés modernes. Comment en restant elle-même, fidèle à sa philosophie et fort de son expérience, l’Afrique peut nous ouvrir à un futur où l’humain demeure au centre de nos préoccupations.
Pendant 45mn, l’œuvre et les sujets importants de l’auteur sont présentés au public, animé par le parrain du festival, Raharimanana, partenariat RFI
Discussion avec le public en présence des auteurs